Histoire

C’était en mai 1996…. Le Racing HW 96 ou l’histoire d’une fusion.

Finies les rivalités de clocher ! Wickerschwihr et Holtzwihr ne font désormais plus qu’un seul Racing.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est fusion_1996_2-1-938x1024.jpg.

Ceci est l’histoire d’une fusion entre deux clubs de football : Wickerschwihr et Holtzwihr. Deux petites bourgades accolées du coté de Colmar. A priori, rien d’extraordinaire à ça. Pourtant dans ce cas là, il ne s’agit pas d’une décision prise suite à un constat de crise. Bien au contraire, que ce soit pour l’un ou pour l’autre des clubs, tout va plutôt bien. Alors, de quoi s’agit-il ?

« Nous voulons préparer les années 2000 comme il le faut » explique le président de Wickerschwihr, Robert Ley, nouveau co-président du HW 96. « Pour cela, nous nous sommes réunis avec les dirrigeants de Holtzwihr et nous avons décidé d’unir nos forces. Cela fait deux année déjà que nous passons aux actes. Nous pouvons ainsi proposer aux jeunes les meilleurs conditions avec un réservoir important dans les équipes de D2 et D3 ».

Wickerschwihr compte 500 habitants contre un millier pour Holtzwihr. Que se soit dans l’une ou l’autre des bourgades, tout le monde ne respire que par le football. Qui ne se souvient de cette rencontre du 14 novembre 1976. Cela se passait en D3 à l’époque. On pouvait compter près de 500 spectateurs autour du terrain (300 payants). Et sous les yeux admiratifs de Maître Muller, président de la Ligue, la formation d’Holtzwihr l’emportait 5 buts à 4 face à Wickerschwihr. Un superbe derby qui était tout au folklore de l’époque avec une fête de plusieurs jours pour conclure le match.

Né un 31 mai. « Lidée est venue en 93″ se souvient Robert Ley  » Bernard Gerber était alors secrétaire-joueur à Wickerschwihr. Mais il habitait Holtzwihr et Il en est devenu maire (NDLR: ce qu’il est toujours), il s’est dit pourquoi ne pas se réunir ». Déjà, à cette époque, les équipes de jeunes jouaient ensemble. Il n’a pas été difficile de continuer sur cette voie.

Ainsi le Racing HW 96 qui a vu le jour le 31 mai a deux co-présidents qui sont tout simplement les deux ex-présidents Robert Ley et Chrisitan Flory. Tous deux ont joué ensemble à Wickerschwihr. Le mardi, tout le monde se retrouve pour un entrainement commun, mais le jeudi, selon les niveaux, chacun joue dans son village. Le Racing HW 96 évolura donc en PH avec l’ex-équipe d’Holtzwihr plus quelques éléments de Wickerschwihr mais alignera également une équipe de D2 et D3. Chaque village garde,par ailleurs, ses particularités avec la fête de la pomme de terre, par exemple, toujours organisée à Wickerschwihr même si un grand tournoi verra le jour en juin 1997 à l’initiative du nouveau club.

« Nous avons tout simplement essayé de profiter des potentiels de chacun, coté joueurs mais aussi coté installations. Quand nous avons voté la fusion, il n’y a eu que 5 contre sur 100 votes. Cette fusion s’imposait à nous! »

Au niveau des jeunes enfin, le Racing pourra profiter de la bonne tenue de l’entente des jeunes : un titre de Champion d’Alsace en minime A, une montée en A pour les pupilles et un maintien toujours en A pour les cadets et les benjamins. Difficile de faire mieux. Le Racing HW 96 compte aujourd’hui 250 licenciés et de nombreuses pages à écrire pour sa nouvelle histoire. L’ASW, vieux de 25 ans, et le FC Holtzwihr, âgé de 60 ans, ont vécu, vive le Racing HW 96 !

écrit par Rémy Jegard extrait du fascicule du RHW96 de 1996.